Portrait – Partir de Paris pour La Rochelle et la Charente Maritime

Quitter Paris en Famille pour La Rochelle
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Paris, On se casse pour La Rochelle et la Charente Maritime

Aujourd’hui on part à la rencontre de Marie aka LaMamandeCrapaud qui nous raconte comment avec sa tribu, ils ont décidé de partir de Paris et commencer une nouvelle vie.

Peux-tu nous raconter votre histoire, votre démarche, ce qui vous a conduit en Charente Maritime ?

A la base, je suis provinciale, dans le fin fond de la campagne haut-marnaise (je te laisse chercher où ça se trouve). Je suis arrivée à Paris en 2007 à la fin de mes études. Trouver du travail en CDI a été extrêmement plus simple à Paris que mes copines de promo restées en Bourgogne.

J’ai adoré vivre à Paris. J’ai profité de ma vie de célibataire, je sortais beaucoup, voyageais un peu. Puis j’ai rencontré mon mari. Rapidement nous avons eu un puis deux enfants.

Nous vivions dans un appart lié au travail de mon conjoint. Avec nos 2 enfants, nous en avions un peu marre de la vie en appartement. Entendre les voisins, craindre de faire soi-même trop de bruit. L’envie d’un jardin, d’une maison à soi.

Pour moi, la banlieue n’était pas envisageable : les inconvénients de la vie parisienne sans les avantages. Tant qu’à partir, c’était la province ou rien.

Nous avions pour projet d’acheter une maison qui nous offrirait la possibilité de démarrer une activité de gîte. On a cherché une région qui réunissait quelques uns de nos critères : 30 min de l’océan, la chaleur estivale, une certaine attractivité touristique. Je pense que nous sommes bien tombés. La Charente-Maritime est un coin vraiment très sympa.

Quitter Paris pour La Rochelle en Famille

Dans quelles conditions êtes-vous partis ?

En quittant son boulot à Paris, mon mari a trouvé un boulot 100% en télétravail. Sa boîte est à Paris, lui est ici. Il a la chance d’avoir un boss qui lui fait confiance.

Quand à moi, j’en avais ras le pompon de mon travail dans le social. Je n’y trouvais plus de sens. J’avais besoin de faire un break. A l’arrivée de ma fille, j’en ai profité pour prendre un congé parental. D’ici peu, nous ouvrirons notre gîte. Nous savons que financièrement ça ne vaudra pas mon salaire d’avant, mais j’aime être là pour mes enfants, ne plus avoir de patron, ne plus subir le manque de communication, d’organisation, les décisions illogiques, etc.

Je profite de mes enfants, je m’adonne à mes loisirs. Je profite de la douceur de vivre. On peut vivre les fenêtres ouvertes sans entendre la circulation incessante.

Quitter Paris et trouver la Charente Maritime

Qu’est ce qui te manque de Paris?

Les copains sans hésitation. Nous avons quitté Paris et nos réseaux de potes pour… Rien. Nous ne connaissions personne quand nous sommes arrivés. Ca fait 10 mois que nous avons emménagé, nous commençons tout juste à rencontrer des gens.

Nous avons dû retrouver où faire du sport, où trouver un médecin sympa, où inscrire les enfants pour une activité physique, où mettre ma fille à garder pour que je puisse souffler un peu. Heureusement, j’ai trouvé un grand nombre de réponses sur les réseaux sociaux notamment Twitter.

La voiture est obligatoire pour tout. C’est un peu casse-pied puis je repense à notre vie parisienne. Nous mettions souvent entre 30 et 45 min (voir davantage) en métro ou tram pour rejoindre des copains dans un bar, ou aller chez un pote. Là, en 25 min de voiture, je suis en plein centre ville de La Rochelle. A 10-15 min, je trouve tout ce dont j’ai besoin au quotidien. A part se retrouver coincer derrière un tracteur, fini les embouteillages.

Partir de Paris pour La Rochelle et l'Océan Atlantique

Les parisiens parlent souvent d’un manque d’accès à la culture en Région. Quel est ton point de vue sur ta région ?

Les Parisiens devraient passer le périphérique un peu plus souvent (roh ça va, on peut charrier). Honnêtement, à Paris, je n’ai que très (trop ?) peu profiter de cet accès à la culture. Les musées ? Je ne suis pas fan. Mes enfants à 2 et 4 ans commencent seulement à être en âge de profiter d’un musée (à condition que ça ne dure pas trop longtemps et qu’il n’y ai pas trop de monde). Les concerts ? Il est vrai que certains artistes ne viendront qu’à Paris (mais à 70€ la place en fosse, je n’y suis pas beaucoup allée), mais c’est aussi l’occasion de découvrir des artistes moins connus lors de petits festivals locaux.

Le souci est le même, avec 2 enfants en bas âge, nos sorties sont limitées, à moins de payer une nounou, mais le budget en prend un coup.

Le cinéma ? Les films en VO sont plus difficiles à trouver, les films passent sans doute plus tard ici qu’à Paris, mais je ne courais pas aux avant-premières, donc ça ne me change pas trop.

Alors oui l’offre est sans doute moins diversifiée en province, mais en réalité (dans la mienne du moins), on ne profite que d’une partie minime.

On éveille nos enfants autrement, on va à la ferme, en forêt, à la plage. On va à la ludothèque, on voit des spectacles pour enfants à 10 minutes de chez nous, souvent ça nous coûte rien ou très peu.

construire une nouvelle vie à La Rochelle

Comment se passe la construction de votre nouvelle vie ?

Nous ne connaissions rien ni personne. On part de zéro. Du coup, nous avons plein de choses à découvrir. On y va petit à petit.

On doit se reconstruire un réseau amical aussi. Ca va prendre du temps, car mon mari n’a pas de collègue de bureau, moi non plus. Heureusement l’été, des amis viennent en vacances par ici.

Nous ne restons pas enfermés chez nous pour autant. Mon Chéri va travailler deux jours par semaine dans un espace de coworking, et s’est inscrit dans un club de running. Quand à moi, je rencontre du monde surtout à la sortie de l’école ou à la ludothèque. En congé parental, j’ai tout le temps un ou deux enfants avec moi. Donc forcément, mes sorties sont en lien avec eux 90% du temps, mais petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Quitter Paris en famille

Des conseils à donner à ceux qui veulent se lancer ?

Bien réfléchir à la destination. Si on ne connaît pas encore sa future ville, l’idéal est de pouvoir y passer quelques jours de vacances pour se faire une idée en famille. Présenter la nouvelle vie aux enfants. Leur montrer toutes les nouvelles choses qu’ils pourront faire. Essayer de faire participer les enfants dans le déménagement, le choix de la maison etc.

Faire marche arrière nous serait très compliqué maintenant, voire impossible.

Quitter Paris pour les couchers de soleil de La Rochelle

Des lieux à recommander dans ta nouvelle région ?

Evidemment ! La réputation de la Charente-Maritime n’est plus à faire. Avec les enfants, on aime bien aller se promener sur le vieux port de La Rochelle tout en mangeant une glace. Le parc Charruyer à La Rochelle est top aussi pour les enfants, outre le côté espace vert, la présence d’animaux permet de distraire facilement les enfants (et gratuitement). Pour se baigner notre préférence va à la grande plage de Chatelaillon.

Un autre endroit que j’aime particulièrement : le lac de Frace à Aigrefeuille (à 20 min de La Rochelle). C’est vraiment génial pour les enfants et tellement joli à regarder.

Il y a bien sûr le zoo de La Palmyre, l’île de Ré.

Il me reste à découvrir l’île d’Aix, faire un tour en bateau pour voir le Fort Boyard, l’île d’Oléron et  encore tant de choses moins touristiques.

Ca ne fait pas un an qu’on a emménagé dans le coin, il nous reste beaucoup de belles découvertes à faire.

Partir de Paris pour déguster une glace sur le port de La Rochelle

Si tu devais vanter un aspect culinaire dans ta région, lequel serait-il ?

Les huîtres !! J’adore mais je comprends que ça ne fasse pas l’unanimité. Pour satisfaire le plus grand monde, je pourrai te faire déguster un bon pineau (j’ai une préférence pour le blanc).
Et enfin, je ne peux pas te parler de La Rochelle sans te faire la promo des glaces d’Ernest, LE glacier de La Rochelle. Que ce soit rose hibiscus, violette, mojito, banane ou chocolat caraïbes et plein d’autres parfums, tu trouveras forcément ton bonheur. Elles sont tout simplement délicieuses. Incomparable !

Crédit photo : Marie

Vous aimerez aussi

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire