Découvrir Recyplant, pour cultiver tout en recyclant

Recyplant - potager et composteur
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Recyplant, cultiver tout en recyclant.

Toi le parigot, toi l’ostrogoth ! Consommateur de Picard, remplisseur de frigo : et si en recyclant tes déchets, tu pouvais par la même occaz’ produire de quoi te nourrir?
Légumes plus frais que dans ton magasin bio et de quoi flatter ton égo : n’est-ce pas beau?!

C’est en rando’ au lac de Lessy que j’ai eu le plaisir de rencontrer Jean-Paul. Ingénieur dont le coeur de métier est l’agro, il s’attelle à développer un projet porteur de sens et plein d’ambitions : le Recyplant. Son constat de départ : « Si vous faites un compost, vous avez certainement remarqué que des plantes y poussent spontanément. » Ainsi germe le projet de Jean-Paul : réussir à cultiver, tout en recyclant les déchets organiques.

recyplant-fin-aout-permaculture
Qu’est-ce qui t’a poussé à réaliser ce projet ?

Le jardinage est pour moi un critère de qualité de vie. J’ai toujours fait du compost et j’ai pu constater qu’il y avait des plantes qui y poussaient spontanément. Alors je me suis dit “pourquoi ne pas rationaliser tout ça”L’idée du Recyplant est de planter sur le coté des légumes qui par phototropisme se redresseront. On libère ainsi de la place au centre du bac et on peut continuer à recycler. Recyplant est rationalisé en fonction de la forme des plantes. Il y a toute une méthode à respecter et c’est pour ça que j’ai écrit un livre chez Rustica à ce sujet. J’ai testé le procédé sur plusieurs années : le système est reproductible et pérenne. On peut installer ce système dans un jardin ou sur une terrasse. Grâce à Recyplant, la surface de culture disponible est multipliée par 3.

Ces bacs répondent à plusieurs problématiques.

  • La volonté de produire soi-même ses produits sur une surface restreinte.
  • La possibilité de développer les actions collectives de manière durable : Lorsqu’un composteur est installé au pied d’une copropriété ou d’une collectivité, les participants ne savent que faire de ce compost mûr. Ce compost étant collectif, on n’a ni le droit de le vendre, ni de le transporter. Avec mon système, on peut créer un jardin vertical collectif.
Qu’est ce qu’il te manque pour favoriser le développement de Recyplant ?

Un commercial, un multicartes ? J’ai déposé un modèle que je fais produire en France, il me reste à travailler sur la visibilité de Recyplant et sur la stratégie commerciale. C’est un projet que j’espère diffuser. En octobre je vais en équateur, et il y a là-bas des gens intéressés. Pour le moment, je n’ai demandé à mon fabriquant que de petites quantités. Le jour ou j’en commande 100, je pourrai baisser les prix.

recyplant-viergeTu as breveté un modèle dont tu partages les plans dans ton livre !

Oui absolument! Ca correspond à ma démarche. Quelqu’un voulant reproduire le bac pour commercialiser n’en aura pas le droit.

En revanche un particulier qui veut le reproduire pour son usage personnel, là je suis d’accord. La marque est déposée ainsi que le modèle. Refaire le bac réclame de respecter un minimum les dimensions, les espacements entre les trous pour que les plantes aient suffisamment de lumière… Rien n’est laissé au hasard.

Des idées pour la suite ? 

Je suis en train de développer un modèle encore plus efficace. Le soleil comme la pluie arriveront mieux aux étages inférieures. Je développe également des accessoires : une mini serre par exemple qui permet d’avoir une petite production en hiver et de démarrer très tôt au printemps.

J’ai approché l’agglomération d’Annecy qui est très en faveur du compostage. C’est eux qui subventionnent les composteurs en bois pour les mettre en pied d’immeubles.

C’est une expérience très gratifiante et satisfaisante. Comme souvent dans les affaires, le problème est plus la vente que la production.

 

Parigot, à ton réseau ! Tu connais un commercial connaissant le domaine du jardinage et dont l’envie de départ devient irrémédiable ?
Tes clients rêvent de se faire une virginité auprès de la société ? Ton cerveau est en ébullition, mets le à contribution pour une TPE désargentée.
Jean-Paul vous attend ! Soutiens le dans son pari gagnant.

 

Crédit photos – Recyplant.fr & PJMC

 

Vous aimerez aussi

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire